Ut mihi privatim scribas, amice lector vel amica lectrix, hac infra cursuali inscriptione  utere, te amabo :

Pour m'écrire personnellement, ami lecteur, amie lectrice, merci de bien vouloir utiliser l'adresse suivante :

Olivier Rimbault

30, rue des Joglars

F - 66000 Perpignan (France)


Mihi litteras scribere licet Latinas vel Francogallicas vel etiam Anglicas aut Catalanas aut Hispanicas.

On peut m'écrire en latin, en français, en anglais, en catalan ou en castillan.

OMNES VIAE ROMAM DUCUNT

Jamdiu expertus sum non esse meliorem modum progredendi in Latinae linguae scientia atque in Latinorum auctorum familiaritate quam Latine scribere vel etiam colloqui. Praeterea multa sunt bona quae quilibet Latinista et sibi et aliis donare possit : consilia didactica de hac Latinitate quae viva dicitur, et translationes de historicis quae praesertim ad terram suam pertineant, et carmina neolatina aut metrica aut rythmica aut soluta, et mirabilia (ut Media Aetate dicebatur) sive legendariae fabulae, et itinera per locos visu dignos, et multa commentaria seu propria sive aliena. In his capitulis nexus interretiales ad vivam Latinitatem colendam utiliores propositi sunt. Etiam ad eos collegas qui Graecorum sermonem antiquum viva methodo colunt referimus - in capitulo ultimo c.t. ‘commentaria’. Ibidem album ad litterarum commercium est in promptu, ubi qui situm nostrum lustrent experimenta et opiniones proprias ipsi publicent. 


TOUS LES CHEMINS MÈNENT A ROME  

Je sais par expérience depuis longtemps que le meilleur moyen de progresser dans la science du latin et la familiarité des auteurs latins est d’écrire ou même de parler en latin. De plus, nombreux sont les cadeaux que n’importe quel latiniste peut se faire à lui-même ainsi qu’aux autres : des conseils didactiques concernant le latin qu’on dit « vivant » ; des traductions de textes touchant l’histoire, surtout celle de la région qu’il habite ; des poésies néolatines, métriques, rythmiques ou prosaïques ; des merveilles, comme on disait au Moyen Age, autrement dit des contes et des légendes ; des voyages dans des endroits qui méritent d’être vus ; et de nombreuses réflexions, que ce soient les nôtres ou celles des autres. Dans ces chapitres, des liens internet utiles à la pratique du latin vivant sont disponibles. Nous renvoyons même aux collègues qui cultivent le grec ancien selon la méthode active (dans le dernier chapitre, intitulé Commentaria). On trouvera dans le même chapitre un espace sur lequel les visiteurs de notre site peuvent publier leurs propres expériences et leurs propres opinions.


BONUM ITER VIIS NEOLATINIS TIBI EXOPTAMUS !

BON VOYAGE SUR LES VOIES NEOLATINES ! 


Texte latin et traduction française : Olivier Rimbault



Imago superna : sol occidens post eam turrim mediaevalem quae ad septentrionales Cataloniae fines vico Tautavel vocato imminet.

Ci-dessus : soleil couchant derrière la tour médiévale qui s'élève aux limites nord de la Catalogne, au-dessus du village appelé Tautavel.